Accueil


Nouvelles
Nous contacter
Plan du site

       
       

       
       Procurez-vous le
       CD routier



Les pionniers durent passer les premières années de leur vie à Natashquan sans organisation paroissiale. En
© Claude Côté
1859, après quelques échanges avec l’Archevêché de Québec, on débuta la construction d’une première chapelle et en juin 1861, on bénit la première cloche. C'est alors qu'arriva à Natashquan le premier missionnaire résident.

La chapelle initiale aura subi nombre de transformations et plusieurs agrandissements au fil des ans. Cependant, le maître-autel, érigé entre 1910 et 1916, trône toujours sous son nouvel apparat vernissé.

C’est à la dynastie de la famille d’Hilaire Carbonneau, que l’on doit la construction, l’agrandissement et l’entretien de l’église actuelle. L’histoire dit que nombre de matériaux ayant servi à sa construction proviennent d’une goélette transportant du bois d’oeuvre échouée à quelques milles à l’est de la Baie de Natashquan. Dans une des chansons de Gilles Vigneault, n’est-il pas question d’ailleurs de « l’Anse-aux-Madriers »?


© Marie-Claude Vigneault
La population locale est très fière de son église construite de toutes pièces par les mêmes artisans pionniers qui ont bâti le village. Elle est une des plus vieilles sur la Côte-Nord. En la visitant, on peut remarquer la forme du plafond qui rappelle la coque renversée d'un bateau.

L'église a célébré son 150e anniversaire de construction en 2011.

Elle est ouverte aux visiteurs toute la période estivale.